Temi

Citation Coeur Citation Coeur
Citation Nature Citation Nature
Citation Force Citation Force
Citation Raison Citation Raison
Citation Silence Citation Silence
Citation Liberté Citation Liberté
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Politique Citation Politique
Citation Esprit Citation Esprit
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation Art Citation Art
Citation Chrétienne Citation Chrétienne
Citation Écriture Citation Écriture
Citation Chocolat Citation Chocolat
Citation sur la Vérité Citation sur la Vérité
Citation Paix Citation Paix
Citation sur la Conscience Citation sur la Conscience
Citation sur Dieu Citation sur Dieu
Citation Histoire Citation Histoire
Citation sur la Confiance Citation sur la Confiance
×

Citation Écriture

31

  • Si les années m'ont appris une chose, c'est ceci : du moment qu'on a un crayon dans sa poche, il y a de fortes chances pour qu'un jour ou l'autre, on soit tenté de s'en servir.



  • Mon plus grand bonheur quand j'écris, c'est lorsque mes personnages m'échappent et ne font qu'à leur tête.



  • L'écriture commence là où s'arrête la parole, et c'est un grand mystère que ce passage de l'indicible au dicible.



  • Comment voulez-vous vivre sans écrire ? C'est tellement difficile de vivre que sans écrire, la vie n'est juste pas possible.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • La syntaxe, c'est l'harmonie, c'est ce qui vous permet de savoir si des notes vont produire des choses d'heureux ensemble ou si au contraire vous allez pouvoir produire une dissonance intéressante.



  • Si votre but est autre chose que de vivre le moment de l'écriture, ne le faites pas. Ne le faites pas parce que le risque est trop grand que ça ne vous apporte rien. Le moment de l'écriture est extrême et il peut vous apporter beaucoup.



  • C'est écrire qui est le véritable plaisir ; être lu n'est qu'un plaisir superficiel.



  • Et je me rends bien compte que les meilleures phrases sont probablement fabriquées dans la solitude...



  • Écrire c'est un peu comme essayer d'interpréter un morceau sur un piano désaccordé.



  • Il faut trancher dans le vif comme le chirurgien, être assez froid vis-à-vis de son propre texte pour le corriger, supprimer, alléger.



  • On décide d'écrire parce qu'il y a quelque chose qui cloche, sinon on se contenterait de vivre.



  • Je crois que c'est cela que je cherche à exprimer dans mes romans : traverser une couche d'oubli pour atteindre cette zone où le temps est transparent, un peu comme un avion qui traverse une couche de nuages pour atteindre le bleu du ciel.



  • C'est sans doute la vocation du romancier, devant cette grande page blanche de l'oubli, de faire resurgir quelques mots à moitié effacés, comme ces icebergs perdus qui dérivent à la surface de l'océan.



  • Écrire c'est tenter de résoudre des énigmes qui ne peuvent pas l'être.



  • Ce que j'aime, dans l'écriture, c'est plutôt la rêverie qui la précède. L'écriture en soi, non, ce n'est pas très agréable. Il faut matérialiser la rêverie sur la page, donc sortir de cette rêverie.



  • Quand on écrit un livre, on dresse une table d'hôte, on y invite tous ceux qui ont plaisir à fréquenter les maison des mots.



  • L'écriture est un scalpel pour voir comment la nature humaine fonctionne.



  • L'acte d'écriture est un moyen d'explorer chaque parcelle d'humanité et d'inhumanité.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • Ceux qui peuvent agissent et ceux qui ne peuvent pas, et souffrent assez de ne pas pouvoir, écrivent.



  • D'autres que moi écrivent comme ils parlent, moi j'écris comme je me tais.



  • L'écriture peut-elle viser autre chose qu'une mise au point avec soi, une catharsis, une purification aristotélicienne ? Viscérale, sincère, authentique, la fabrication d'un livre obéit aux lois de la psychologie des profondeurs.



  • Je t'écris parce que t'écrire, c'est être avec toi.



  • Écrire, c'est renoncer au monde en implorant le monde de ne pas renoncer à nous.



  • L'écriture a cette vertu de nous faire exister quand nous n'existons plus pour personne.



  • Écrire est l'acte le moins pessimiste qui soit.



  • Il faut se cacher pour écrire. Parce qu'écrire nous met à poil. À nu. Écrire n'est pas "présentable".



  • Lorsqu'un livre est bien écrit, il me semble toujours trop court.



  • Je veux écrire pour être du côté des animaux et des enfants, du côté de ceux qui voient le monde tel qu'il est, qui connaissent toute sa beauté.



  • Écrire, c'est vivre d'autres vies, ajouter des vies à la belle vie, qui n'est plus si courte que ça...



  • Je crois que tout est contenu dans l'écriture, alors que tout n'est peut-être pas contenu dans la photographie, le cinéma, la sculpture. Il manque toujours quelque chose. Dans l'écriture, tout y est.



  • L'écriture me donne le sentiment d'ajouter des jours à ma vie.



  • Ce qui me tue, dans l'écriture, c'est qu'elle est trop courte. Quand la phrase s'achève, que de choses sont restées au-dehors !



  • Écrire seulement sur les choses qu'on aime. Écrire pour lier ensemble, pour ramasser les morceaux de la beauté, et ensuite recomposer, reconstruire cette beauté.



  • Une phrase n'est bien construite que si elle est écrite de telle manière que personne ne remarque qu'elle a été construite.



  • Comment croire ceux qui disent écrire pour eux, les mots ont toujours une destination, ils aspirent à un autre regard. Écrire pour soi, serait comme faire sa valise pour ne pas partir.



  • Se perdre dans l'écriture, se perdre dans la passion sont sûrement deux choses qui définissent ma vie.



  • C'est l'absence de sens de ce que l'on vit au moment où on le vit qui multiplie les possibilités d'écrire.



  • On vit souvent sans trouver les mots pour comprendre ce qui arrive. L'écriture permet une résurrection, non pas dans l'ordre de la vie, mais dans celui de la vérité.



  • Écrire c'est une activité du présent d'abord, qui essaie de sauver le passé, mais pas seulement, qui est aussi tournée vers l'avenir. Écrire, c'est en somme donner de l'avenir au passé.



  • On ne sait écrire que si on sait lire, mais pour savoir lire il faut savoir vivre. La lecture est un magnifique art de vivre.