Temi

Citation Hypocrisie Citation Hypocrisie
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Gentillesse Citation Gentillesse
Citation sur la Deception Citation sur la Deception
Citation Coeur Citation Coeur
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation Politique Citation Politique
Citation Paix Citation Paix
Citation Esprit Citation Esprit
Citation de Motivation Citation de Motivation
Citation Printemps Citation Printemps
Citation Yeux Citation Yeux
Citation sur la Conscience Citation sur la Conscience
Citation Théâtre Citation Théâtre
Citation Arc en Ciel Citation Arc en Ciel
Citation Écriture Citation Écriture
Citation Liberté Citation Liberté
Citation Force Citation Force
Citation sur le Bonheur Citation sur le Bonheur
Citation Silence Citation Silence
×

Citation sur la Conscience

Les citations sur la conscience sont des mots qui nous rappellent l'importance de notre conscience et de son rôle dans nos vies. La conscience est le guide intérieur qui nous aide à prendre des décisions éclairées et à agir avec intégrité. Il est important de se rappeler que la conscience est un outil puissant qui peut être utilisé pour faire le bien et pour créer une vie plus significative et plus riche.

44


  • La conscience est le plus grand cadeau que Dieu nous a donné.




  • Une bonne conscience est un remède contre les maux du monde.




  • Lorsque votre conscience vous dit que vous faites quelque chose de mal, vous ne devriez pas le faire.


  • La conscience est une qualité de l'esprit humain qui permet à une personne d'être consciente de ses propres pensées, sentiments et actions. Elle est souvent associée à la notion de responsabilité personnelle et peut être définie comme « la capacité à percevoir et comprendre ce qui est bien ou mal ». La conscience peut également se manifester par des prises de conscience, des réflexions et des choix moraux.




  • Ce n’est pas l’ignorance qui fait le crime, mais le manque de conscience.


  • Il pourraient également vous intéresser




  • La seule liberté qui compte vraiment est la liberté intérieure, celle que procure une bonne conscience morale.




  • Chaque personne porte en elle-même sa propre autorité morale; elle doit apprendre à écouter sa propre voix intérieure pour trouver son chemin vers la liberté spirituelle.




  • La meilleure façon de savoir ce qu'il faut faire est d'ecouter sa propre voix intérieure.




  • Une personne consciente sait ce qu'elle veut, elle sait ce qui est juste, elle sait comment obtenir ce qu'elle veut, elle sait comment atteindre ses objectifs.




  • Si vous ne pouvez pas écouter votre voix intérieure, alors vous ne savez pas où aller.




  • Votre esprit peut être votre meilleur ami ou votre pire ennemi; cela dépend entièrement de votre capacité à contrôler le dialogue que vous avez avec lui.




  • La plus grande liberté que nous ayons est la liberté d'agir selon notre propre volonté et selon nos propres convictions.




  • La paix commence par moi-même; je dois être responsable de mes actes et je dois apprendre à écouter ma voix intérieure avant tout autres choses.




  • La conscience n'est rien dans les âmes des êtres humains où elle n'est pas tout.




  • La conscience est un juge placé dans l'intérieur de notre être ; il éclaire assez notre âme pour la mettre à portée de distinguer le bien du mal, la vertu du vice, et la vérité de l'erreur.




  • La conscience est un respect de soi-même, une force intérieure qui nous empêche de faire le mal ignoré et de regretter le bien inutile.




  • La conscience est une montre que chacun règle sur l'horloge de son pays.




  • Une conscience sans principes est une glace sans tain, qui laisse tout passer et ne caractérise rien.




  • Conscience, avec qui nous devons tous compter, que ton austère joug est lourd à porter!


  • Il pourraient également vous intéresser




  • Méfie-toi de l'homme qui est toujours de mauvaise humeur, il n'a sûrement pas une bonne conscience.




  • La mauvaise conscience d'une société, cela se change vite en rancune.




  • Toute la pourpre des Césars, tout l'encens des renommées, tout le char des plaisirs, tout le cliquetis des joies ne valent pas une conscience pure.




  • Le calme de la conscience n'est comparable à aucun autre calme : le ciel s'y reflète.




  • Nous devons à l'opinion tout ce que notre conscience lui accorde, pas plus que cela.




  • Pourquoi craint-on sa conscience ? Parce que c'est un créancier.




  • Les consciences qui ont beaucoup roulé perdent en roulant leurs angles, leur raideur et leur virginité.




  • L'idée de grandeur n'a jamais rassuré la conscience des imbéciles.




  • Il est bon de sentir le poids de sa conscience mais il ne faut pas s'en laisser écraser.




  • Les bonnes consciences portent des scrupules comme les bonnes terres portent de bon froment.




  • L'esprit peut s'étendre sans que la conscience devienne plus large.




  • Les dévots passent leur temps à faire l'inventaire de leur conscience et à dresser le bilan de leur vie.




  • Les déconvenues réveillent quelquefois la conscience.




  • Quand la conscience d'un homme est en paix, quand il est content, quand il est heureux, c'est une étrange chose que le bonheur d’une telle conscience!




  • Les consciences apprennent à la longue à respecter les consciences.




  • Il y a des gens intelligents qui ne savent pas ce que c'est qu'un scrupule, et qui, n'ayant qu'une conscience intermittente, ne croient guère à la conscience d'autrui.




  • Quand on a une conscience, on s'en sert pour porter des jugements.




  • L'altruisme bien entendu nous commande de sacrifier quelquefois notre conscience à la conscience d'autrui.




  • Certaines consciences sont bonnes personnes, d'un caractère facile ; elles ne courent pas après les aventures, mais quand les aventures viennent les chercher, elles se laissent faire sans qu'il soit besoin de leur mettre le pistolet sur la gorge.




  • Il y a des directeurs de conscience trop complaisants.




  • La conscience est une loi aussi incorruptible que sévère, et qu'il n'est pas possible de rompre, ni d'affaiblir. Ses reproches sont plus terribles que le mal que nous faisons. Elle épouvante les scélérats, et si elle ne peut les rendre plus sages, elle les rend plus malheureux.




  • La conscience est un juge d'autant plus impitoyable qu'on a méprisé ses conseils, d'autant plus éclairé qu'il connait le fond de nos âmes, d'autant plus sûr qu'il ne prononce jamais que sur des preuves incontestables, et aussi évidentes pour nous-mêmes que pour lui.