Temi

Citation Art Citation Art
Citation Paix Citation Paix
Citation Nature Citation Nature
Citation Liberté Citation Liberté
Citation Coeur Citation Coeur
Citation Force Citation Force
Citation sur la Peur Citation sur la Peur
Citation Silence Citation Silence
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Raison Citation Raison
Citation sur le Passé Citation sur le Passé
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation Histoire Citation Histoire
Citation Justice Citation Justice
Citation Lumière Citation Lumière
Citation sur le Bonheur Citation sur le Bonheur
Citation Politique Citation Politique
Citation Mariage Citation Mariage
Citation Esprit Citation Esprit
Citation Heureuse Citation Heureuse
×

Citation Écriture

Citation Écriture. Trouvez des dizaines de Citation Écriture avec des images à copier et à partager.

34

  • Mon métier est de faire mes livres, et de combattre quand la liberté des miens est menacée.



  • Quand on a l'esprit élevé et le cœur bas, on écrit de grandes choses et on en fait de petites.



  • Écrivez ! Noircir le papier est idéal pour s'éclaircir l'esprit.



  • En journalisme, on peut écrire une mauvaise page aujourd'hui à condition d'en écrire une bonne demain. Dans une pièce de théâtre, il faut déchirer la page mauvaise.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • Partir, c'est mourir un peu. Ecrire, c'est vivre davantage.



  • Les choses les plus belles sont celles que souffle la folie et qu'écrit la raison. Il faut demeurer entre les deux, tout près de la folie quand on rêve, tout près de la raison quand on écrit.



  • Chaque progrès dans l'art d'écrire ne s'achète que par l'abandon d'une complaisance.



  • La chose la plus difficile, quand on a commencé d'écrire, c'est d'être sincère.



  • Écrire est un apaisement de soi-même.



  • Il n'y a pas de romancier dans le monde qui ne soit inspiré de ce qu'il a vu et qui n'ait jeté ses inventions à travers des souvenirs.



  • Écrire, ce n'est pas vivre. C'est peut-être survivre.



  • Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie.



  • Écrire, c'est brûler vif, mais aussi renaître de ses cendres.



  • Ceux qui écrivent comme ils parlent, quoiqu'ils parlent très bien, écrivent mal.



  • Il est beau d'écrire parce que cela réunit les deux joies : parler seul et parler à une foule.



  • L'écrivain original n'est pas celui qui n'imite personne, mais celui que personne ne peut imiter.



  • J'écris seulement si quelque chose me coule du cœur jusqu'aux mains.



  • L'écriture c'est le cœur qui éclate en silence.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • J'écris un peu avec une main d'aveugle, j'écris en lançant ma main dans le noir du langage pour trouver les mots qui vont éclairer, me soutenir, me faire continuer et m'aider à vivre.



  • Le tremblement d'un pétale quand une goutte de pluie le heurte : c'est cette vibration que je cherche dans l'écriture, l'imperceptible inquiétude de l'âme en paix.



  • En partageant la joie, vous la multipliez. Et écrire, c'est partager pour multiplier.



  • Entre moi et le monde, une vitre. Écrire est une façon de la traverser sans la briser.



  • Je tiens le feutre loin de sa pointe. Si j'appuie trop, ma phrase se brise.



  • Il y a très peu de différence entre mourir et écrire.



  • Il faut avec les mots de tout le monde écrire comme personne.



  • On écrit pour en finir avec soi-même mais dans le désir d'être lu, pas moyen d'échapper à cette contradiction.



  • Le roman exige une bonne dose d'humilité intellectuelle. Pour écrire un roman, il faut d'abord payer très sérieusement son écot à l'anecdote, c'est-à-dire à la part d'enfance, irréductible, du lecteur.



  • L'homme construit des maisons parce qu'il est vivant, mais il écrit des livres parce qu'il se sait mortel. Il habite en bande parce qu'il est grégaire, mais il lit parce qu'il se sait seul.



  • Je pense que l'écriture est un travail de guérison. Elle a à voir avec quelque chose qui relève de la guérison. Pas uniquement ma propre guérison mais une guérison de la vie. De la vie souffrante. De la vie mise à mal par les conditions modernes.



  • Qu'est-ce qu'un personnage ? À l'origine, c'est une idée, un comportement qui en se condensant devient de la vie. Si vous ne retrouvez pas l'idée, si vous n'avez plus que l'intuition de cette idée quand vous fréquentez le personnage, c'est que le roman est réussi. Si le personnage est réductible à l'idée qu'il incarne, c'est que le roman est raté, l'auteur aura trop privilégié le sens par rapport à la vie qui, elle, n'en a pas.



  • La seule écriture valable, c'est celle qu'on invente... C'est ça qui rend les choses réelles.



  • J'écris seulement pour écrire, pour m'entretenir avec vous un peu plus longtemps...



  • L'écriture n'est pas la traduction d'une pensée mais son élaboration : la pensée s'accouche en même temps qu'elle se couche sur le papier.



  • Chaque jour, il faut repartir de la feuille blanche, plonger en soi, se mettre en quête de vérité et de beauté....



  • Sur terre, seule l'écriture permet de tendre vers le tout de son vivant.



  • Et si écrire, c'était tout simplement ne plus taire cette âme en soi ?



  • Écrire est la seule vérification que j'aie de moi-même.



  • Écrire, c'est comme avoir un rendez-vous d'amour dangereux. J'ai toujours aimé la littérature. Elle m'a toujours aidée. C'est la seule réponse à la terre. Je n'ai jamais pensé que je lui rendais service.



  • Tout drame inventé reflète un drame qui ne s'invente pas.



  • Qu'on écrive un roman ou un scénario, on organise des rencontres, on vit avec des personnages ; c'est le même plaisir, le même travail, on intensifie la vie.