Temi

Citation Coeur Citation Coeur
Citation Nature Citation Nature
Citation Force Citation Force
Citation Raison Citation Raison
Citation Silence Citation Silence
Citation Liberté Citation Liberté
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Politique Citation Politique
Citation Esprit Citation Esprit
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation Art Citation Art
Citation Chrétienne Citation Chrétienne
Citation Écriture Citation Écriture
Citation Chocolat Citation Chocolat
Citation sur la Vérité Citation sur la Vérité
Citation Paix Citation Paix
Citation sur la Conscience Citation sur la Conscience
Citation sur Dieu Citation sur Dieu
Citation Histoire Citation Histoire
Citation sur la Confiance Citation sur la Confiance
×

citations sur l'abus

citations sur l'abus. Trouvez des dizaines de citations sur l'abus avec des images à copier et à partager.

0

  • L'abus, c'est l'usage en débauche.



  • Ce petit monde ne vit que de tripotages, de corruption et d'abus de pouvoir.



  • Ce n'est pas la loi, c'est l'abus que j'accuse.



  • Il faut à une société, pour se bien porter, de bons petits abus, bien enracinés dans le sol et protégés contre les intempéries par la rouille. Les abus sont le salut des nations.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • Il n'est pas d'abus si criant qu'il n'en puisse résulter quelque bien.



  • Rien n'est si bon que quelque abus ne s'ensuive.



  • Les grands États peuvent supporter de grands abus, ce sont les grandes fautes qui les font périr.



  • Les abus ne jettent de profondes racines que dans les institutions vigoureuses.



  • Les abus naissent du dogme dans l'ordre religieux, comme, dans l'ordre politique, ils naissent du droit, et on ne peut les attaquer sans apparence d'injustice ou d'impiété.



  • Dans un siècle d'égoïsme et de corruption comme le nôtre, les abus se déplacent, mais ils ne s'extirpent point.



  • Les affaires d'abus de biens sociaux : on ne divise plus pour régner, on additionne pour nuire.



  • Tout abus conduit au désordre.



  • La réforme sera toujours en horreur à ceux qui vivent d'abus.



  • Le monde est ainsi fait que les grandes injustices sociales contribuent à former les grands caractères, et que certains abus sont la condition de certaines vertus.



  • Flatterie : Le plus aimable des abus de confiance.



  • Abus de confiance : Si les citoyens honnêtes étaient plus perspicaces, il y aurait moins d'individus malhonnêtes poursuivis pour escroquerie.



  • L'abus de biens sociaux commence dans les grands restaurants quand, aux frais d'une entreprise, on traite ses affaires de cœur.



  • L'abus des femmes est une maladie du cœur ; le renoncement aux femmes, une maladie de l'esprit.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • L'absence de contrainte engendre volontiers l'abus.



  • Une petite maladie chronique vous contraint à vivre sage, la forte santé incline aux abus. Voilà pourquoi ce sont les malades qui durent et les bien portants qui claquent.



  • De l'abus d'une chose ne concluez pas contre son usage.



  • Que fait le gouvernement qui ne craint pas de recourir à l'abus de la force ? Il en donne l'exemple. Or jamais un tel exemple n'est donné sans imprudence et sans danger.



  • Le dégoût né de l'abus des plaisirs est plus incurable et moins digne de pitié ; c'est le fait d'une âme qui s'est usée volontairement avant le temps.



  • L'abus de nos facultés nous rend malheureux et méchants.



  • L'usage modéré aiguise et l'abus émousse la pointe du plaisir. Cependant, l'abus des choses a cela de bon qu'il enseigne l'art d'en jouir.



  • La nature nous instruit et nous récompense par l'harmonie, le plaisir, le bien-être, de l'usage des choses dont nous avons besoin pour notre conservation et notre développement. Elle nous prévient et nous punit, de l'abus de ces choses, par la désharmonie, la douleur, le mal-être, qui ne sont qu'un excès, une exagération du plaisir.



  • Il y aurait bien peu de philosophes, si l'on voulait retrancher de ce nombre tous ceux qui n'ont déclamé que contre les abus dont ils avaient à souffrir.



  • Ne pas blâmer les abus, c'est contribuer à les perpétuer.



  • La plupart des gens qui se récrient si haut contre les abus seraient fort aises d'en avoir le monopole, ils en veulent, non la destruction, mais le déplacement.



  • En ce monde égoïste et corrompu, les abus se déplacent, mais ils ne s'extirpent point.



  • Les hommes s'usent par l'abus de leurs forces, et de leurs facultés.



  • Il n'est point de cas qui puisse légitimer une tromperie, puisqu'il n'en est point qui puisse légitimer un abus de confiance.



  • L'abus de confiance a une nuance moins odieuse que la perfidie, mais ne diffère guère en bassesse.



  • L'abus des mots est aussi ordinaire que l'abus des choses.



  • Une des façons les plus blessantes dans la politesse mal entendue est l'abus des promesses.



  • L'imagination est comme l'abus de liberté qui dégénère si elle n'est canalisée.



  • Il en est de l'esprit comme des passions : ce n'est point lui qui nous décrédite, c'est l'abus que nous en faisons.



  • Les abus sont toujours plus inépuisables que les richesses.



  • De nos jours, les abus sont partout.



  • Quand les abus sont accueillis par la soumission, la puissance usurpatrice les érige en lois.