Temi

Citation Art Citation Art
Citation Paix Citation Paix
Citation Nature Citation Nature
Citation Liberté Citation Liberté
Citation Coeur Citation Coeur
Citation Force Citation Force
Citation sur la Peur Citation sur la Peur
Citation Silence Citation Silence
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Raison Citation Raison
Citation sur le Passé Citation sur le Passé
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation Histoire Citation Histoire
Citation Justice Citation Justice
Citation Lumière Citation Lumière
Citation sur le Bonheur Citation sur le Bonheur
Citation Politique Citation Politique
Citation Mariage Citation Mariage
Citation Esprit Citation Esprit
Citation Heureuse Citation Heureuse
×

Citation de Amélie Nothomb

Frases de Amélie Nothomb

Est une romancière belge d'expression française.

6

  • L'écriture commence là où s'arrête la parole, et c'est un grand mystère que ce passage de l'indicible au dicible.


  • Comment voulez-vous vivre sans écrire ? C'est tellement difficile de vivre que sans écrire, la vie n'est juste pas possible.


  • La syntaxe, c'est l'harmonie, c'est ce qui vous permet de savoir si des notes vont produire des choses d'heureux ensemble ou si au contraire vous allez pouvoir produire une dissonance intéressante.


  • Si votre but est autre chose que de vivre le moment de l'écriture, ne le faites pas. Ne le faites pas parce que le risque est trop grand que ça ne vous apporte rien. Le moment de l'écriture est extrême et il peut vous apporter beaucoup.


  • L'erreur, c'est comme l'alcool : on est très vite conscient d'être allé trop loin, mais plutôt que d'avoir la sagesse de s'arrêter pour limiter les dégâts, une sorte de rage dont l'origine est étrangère à l'ivresse oblige à continuer.


  • Le silence est plus tapageur que tout.


  • Nous vivons dans une société où il faut que les choses servent. Or, le verbe servir a pour étymologie être esclave de.


  • Quand le destin de quelqu'un s'accomplit, il faut sourire.


  • C'est drôle ce besoin qu'ont les gens d'accuser les autres d'avoir gâché leur existence. alors qu'ils y parviennent si bien eux-mêmes, sans l'aide de quiconque.


  • Les adultes ont accès à mille sortes de voluptés, mais pour les enfançons, il n’y a que la gourmandise qui puisse ouvrir les portes de la délectation.


  • Les amis sont les meilleurs traîtres en puissance.


  • J'admire la gentillesse qui a pour origine la gentillesse ou l'amour.


  • Le Bien ne laisse aucune trace matérielle - et donc aucune trace, car vous savez ce que vaut la gratitude des hommes. Rien ne s’oublie aussi vite que le Bien.


  • Le Bien ne laisse aucune trace matérielle - et donc aucune trace, car vous savez ce que vaut la gratitude des hommes. Rien ne s'oublie aussi vite que le Bien.


  • Il faut admirer les gens capables d’être heureux.


  • Pourquoi est-il impossible de faire du bien à quelqu'un sans lui faire de mal ? Pourquoi est-il impossible d'aimer quelqu'un sans le détruire?


  • L'absence est poétique, c'est une invisible fée qui pare à toute heure l'être aimé des plus brillantes fleurs de l'imagination.


  • Le milieu du show-biz est absurde : il faut avoir du succès pour qu'on te donne une chance d'avoir du succès.


  • Si vous voulez connaître la lie des sentiments humains, penchez-vous sur les sentiments que nourrissent les femmes envers les autres femmes : vous frissonnerez d'horreur devant tant d'hypocrisie, de jalousie, de méchanceté, de bassesse.


  • L’esprit humain souffre d’une carence intellectuelle fondamentale : pour qu’il comprenne la valeur d’une chose, il faut le priver de cette chose.


  • Affronter un bavard est une véritable épreuve.


  • Il y aura toujours dans la foule un crétin qui, sous prétexte qu’il ne comprend pas, décrétera qu’il n’y a rien à comprendre.


  • Un livre, c’est un détonateur qui sert à faire réagir les gens.


  • Le propre des grands livres est que chaque lecteur en est l’auteur.


  • Le risque, c’est la vie même. On ne peut risquer que sa vie. Et si on ne la risque pas, on ne vit pas.


  • C’est drôle ce besoin qu’ont les gens d’accuser les autres d’avoir gâché leur existence.


  • Je suis un intellectuel, c’est-à-dire un être qui attend passionnément qu’on le contredise.