Temi

Citation Silence Citation Silence
Citation Coeur Citation Coeur
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation sur le Bonheur Citation sur le Bonheur
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Esprit Citation Esprit
Citation sur la Conscience Citation sur la Conscience
Citation Mariage Citation Mariage
Citation sur la Confiance Citation sur la Confiance
Citation de Courage Citation de Courage
Citation Raison Citation Raison
Citation sur la Peur Citation sur la Peur
Citation Partage Citation Partage
Citation Force Citation Force
Citation Liberté Citation Liberté
Citation Politique Citation Politique
Citation Hypocrisie Citation Hypocrisie
Citation Sourire Citation Sourire
Citation sur le Passé Citation sur le Passé
Citation Nature Citation Nature
×

Citation de Victor Cherbuliez

Frases de Victor Cherbuliez

Est un romancier, auteur dramatique, essayiste et critique littéraire français.

2

  • Il faut croire à son bonheur.


  • La conscience est une montre que chacun règle sur l'horloge de son pays.


  • Les consciences qui ont beaucoup roulé perdent en roulant leurs angles, leur raideur et leur virginité.


  • Il est bon de sentir le poids de sa conscience mais il ne faut pas s'en laisser écraser.


  • Les bonnes consciences portent des scrupules comme les bonnes terres portent de bon froment.


  • L'esprit peut s'étendre sans que la conscience devienne plus large.


  • Les dévots passent leur temps à faire l'inventaire de leur conscience et à dresser le bilan de leur vie.


  • Les déconvenues réveillent quelquefois la conscience.


  • Quand la conscience d'un homme est en paix, quand il est content, quand il est heureux, c'est une étrange chose que le bonheur d’une telle conscience!


  • Les consciences apprennent à la longue à respecter les consciences.


  • Il y a des gens intelligents qui ne savent pas ce que c'est qu'un scrupule, et qui, n'ayant qu'une conscience intermittente, ne croient guère à la conscience d'autrui.


  • Quand on a une conscience, on s'en sert pour porter des jugements.


  • L'altruisme bien entendu nous commande de sacrifier quelquefois notre conscience à la conscience d'autrui.


  • Certaines consciences sont bonnes personnes, d'un caractère facile ; elles ne courent pas après les aventures, mais quand les aventures viennent les chercher, elles se laissent faire sans qu'il soit besoin de leur mettre le pistolet sur la gorge.


  • Le génie grandit par l'humilité et l'abandon de soi-même.


  • Pars dès aujourd'hui. Si sincères que soient les abandons du cœur, on se réserve toujours quelque chose ; je me suis réservé huit jours de ta vie. Pendant huit jours, tu ne seras qu'à moi, d'un dimanche à un dimanche.


  • La solitude est un élément essentiel de mon bien-être, une volupté que je savoure en gourmet.


  • Il faut être un peu sot pour voir le bonheur dans l'absence de peines.


  • Il y a des admirations mêlées de quelque malaise.


  • L'art s'arrête où cesse l'admiration.


  • En aidant le coupable à tomber dans l'abîme, le flatteur complaisant commet un double crime.


  • L'amour sublime, unique, invincible, mène tout droit au bord du grand abîme, car il parle immédiatement d'infini et d'éternité.


  • La plupart des gens, abrutis d'informations, ont l'oreille dure et l'intelligence lourde.


  • Il n'est pas d'abus si criant qu'il n'en puisse résulter quelque bien.


  • Rien n'est si bon que quelque abus ne s'ensuive.


  • Les grands États peuvent supporter de grands abus, ce sont les grandes fautes qui les font périr.


  • Flatterie : Le plus aimable des abus de confiance.


  • Il est aussi absurde de prétendre qu'il est impossible de toujours aimer la même femme, qu'il peut l'être de dire qu'un artiste célèbre a besoin de plusieurs violons pour exécuter un morceau de musique et pour créer une mélodie enchanteresse.


  • L'homme en soi est bien souvent une chose absurde, un tissu de contradictions.


  • Une longue possession et l’habitude du bonheur engendrent le dégoût, la lassitude ou l’indifférence ; le charme est rompu, les sensations s’émoussent, on se blase, on se refroidit.


  • Certaines volontés subites ne sont que des caprices, et les caprices enfantent les repentirs et les dégoûts.


  • Le bonheur réside dans une certaine alternative de repos et de mouvement ; assez de mouvement pour vivre, assez de repos pour se regarder vivre.


  • Il est dur d’être riche en projets et léger d’argent.


  • Il est des gens à projets qui ont la main malheureuse dans tout ce qu’ils entreprennent.


  • La sagesse consiste à savoir sacrifier une partie de ses opinions, de ses intérêts et de ses volontés pour sauver le reste.


  • La dignité de l’inférieur encourage la courtoisie du supérieur.


  • Soyez aimable, non pas en disant ce que vous ne pensez pas, mais en tâchant de penser ce qu’il peut faire plaisir que vous disiez.


  • Le doute est la voie qui mène à la certitude.


  • Les convictions les mieux assises ont leurs jours de défaillance.


  • Pour être fort, il faut être convaincu, et pour avoir des convictions, il faut être un peu naïf.