Temi

Citation Art Citation Art
Citation Paix Citation Paix
Citation Nature Citation Nature
Citation Liberté Citation Liberté
Citation Coeur Citation Coeur
Citation Force Citation Force
Citation sur la Peur Citation sur la Peur
Citation Silence Citation Silence
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Raison Citation Raison
Citation sur le Passé Citation sur le Passé
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation Histoire Citation Histoire
Citation Justice Citation Justice
Citation Lumière Citation Lumière
Citation sur le Bonheur Citation sur le Bonheur
Citation Politique Citation Politique
Citation Mariage Citation Mariage
Citation Esprit Citation Esprit
Citation Heureuse Citation Heureuse
×

Citation de Alfred de Musset

Frases de Alfred de Musset

Est un poète, dramaturge et écrivain français de la période romantique.

6

  • Ah ! Blessures du coeur, votre trace est amère ! Promptes à vous ouvrir, lentes à vous fermer.


  • On peut bien être ridicule quand on aime, mais on ne l'est pas quand on souffre.


  • La bienveillance mène à la sympathie, et la sympathie à l’amour.


  • Il n’y a pas d’art, il n’y a que des hommes ».


  • Ainsi va le monde ici-bas. Le temps emporte sur son aile Et le printemps et l'hirondelle, Et la vie et les jours perdus.


  • Il est doux de pleurer, il est doux de sourire Au souvenir des maux qu'on pourrait oublier.


  • Pour réussir, retenez bien ces trois maximes: voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir.


  • L’incertitude est de tous les tourments le plus difficile à supporter.


  • On est souvent trompé en amour, souvent blessé, souvent malheureux, mais c’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice, créé par mon orgueil.


  • L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.


  • Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées.


  • J'ai perdu ma force et ma vie, et mes amis et ma gaieté ; J'ai perdu jusqu'à la fierté qui faisait croire à mon génie.


  • J'aime, et je sais répondre avec indifférence ; j'aime, et rien ne le dit ; j'aime, et seul je le sais : Et mon secret m'est cher, et chère ma souffrance ; et j'ai fait le serment d'aimer sans espérance.


  • Non, je n'étais pas né pour ce bonheur suprême de mourir dans vos bras, et de vivre à vos pieds. Tout me le prouve, hélas ! jusqu'à ma douleur même... si je vous le disais, pourtant, que je vous aime.


  • Il n'y a point de maître d'armes mélancolique.


  • Dans un cœur troublé par le souvenir, il n'y a pas de place pour l’espérance.


  • Un souvenir heureux est peut-être plus vrai que le bonheur.


  • La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.


  • La paresse est un manque de courage.


  • Le bonheur n’est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l’imperfection.


  • Ce n‘est quelquefois qu‘en perdant ceux qu‘on aime qu‘on sent combien on les aimait.


  • Douces ou amères, les larmes soulagent toujours.


  • On éprouve des remords que lorsqu’on est coupable.


  • L’homme est un apprenti, la douleur est son maître, et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert.


  • Épargne-toi du moins le tourment de la haine. A défaut du pardon, laisse venir l’oubli.


  • L’homme sans patience est la lampe sans huile.


  • Partons, dans un baiser, pour un monde inconnu.


  • Donne-moi, ma belle maîtresse, un beau baiser, car je te veux raconter ma longue détresse, en caressant tes beaux cheveux.


  • L'amour peut voler un baiser, mais non pas l'amitié.


  • Le seul vrai langage au monde est un baiser.