Temi

Citation Coeur Citation Coeur
Citation Raison Citation Raison
Citation Chrétienne Citation Chrétienne
Citation Force Citation Force
Citation Esprit Citation Esprit
Citation Politique Citation Politique
Citation Chocolat Citation Chocolat
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Silence Citation Silence
Citation Art Citation Art
Citation Paix Citation Paix
Citation Écriture Citation Écriture
Citation sur la Vérité Citation sur la Vérité
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation sur la Conscience Citation sur la Conscience
Citation Liberté Citation Liberté
Citation Nature Citation Nature
Citation Abandon Citation Abandon
Citation sur Dieu Citation sur Dieu
Citation Cheval Citation Cheval
×

Citation Politique

46

  • C'est bien connu, les bourgeois ont toujours eu la conscience étroite. Ils s'accommodent de la morale individuelle conventionnelle pour mieux refuser la morale sociale et politique.



  • Il n'est pas difficile d'être un humoriste quand toute la classe politique travaille pour vous.



  • Les hommes ont ceci de commun, ils se rencontrent là où la politique les divise.



  • Ne songer qu'à soi et au présent, source d'erreur dans la politique.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • La publicité tombe trop souvent dans les mêmes travers que la politique ; en étant obsédée par les attentes du public, elle lui livre un discours insipide et sans relief.



  • La politique, hélas ! est une jungle, trop souvent une brousse fétide, l'enchevêtrement des intérêts brouille la perspective.



  • Les extrêmes marquent la frontière au-delà de laquelle la vie prend fin, et la passion de l'extrémisme, en art comme en politique, est désir déguisé de mort.



  • La politique, c'est comme la musique ou la prostitution : il faut commencer jeune.



  • La politique vue avec la perspective d'un intellectuel diffère beaucoup de la pratique. Dans un cas, c'est un exercice de la pensée critique, dans l'autre une lutte pour le pouvoir.



  • Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut : politique, marchand, fonctionnaire, érudit.



  • Dès qu'on entre en politique, on ne sait pas où on met les pieds et l'on risque de perdre la tête.



  • La politique. C'est un instrument de conditionnement collectif.



  • En politique il faut guérir les maux, jamais les venger.



  • Pour "changer la vie", il faudrait commencer par changer la vie politique.



  • Une politique qui se borne à brasser des rêves les trompe tous. Une politique qui les ignore se trompe sur la nature de ceux qu'elle prétend conduire.



  • Une politique se juge par ses résultats.



  • Le peuple s'intéresse à la politique quand la politique s'intéresse à lui.



  • En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • En politique internationale, les coups d'épingle répétés finissent par engendrer des coups de canon.



  • En politique, on n'est jamais sûr de rien. Toutefois, l'incertitude du résultat ne doit pas nous empêcher de travailler très fort pour y parvenir.



  • Passer sa vie dans l'opposition est pour un homme politique ce que serait pour un poète se condamner à lire et à juger les vers des autres.



  • La politique, c'est cela : avoir une vision et agir pour qu'elle se réalise.



  • Le temps politique est un temps différent de celui que nous vivons dans le quotidien.



  • Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut : politique, marchand, fonctionnaire, érudit.



  • En politique, le monde est blanc ou noir. Il n'y a aucune place pour l'ambiguïté, la contradiction, le paradoxe.



  • La politique et la religion sont comme deux têtes sous un même bonnet.



  • Le pouvoir est une action, et le principe électif est la discussion. Il n'y a pas de politique possible avec la discussion en permanence.



  • Toute écriture, qu'elle le veuille ou non, est politique.



  • Les corps politiques recommencent sans cesse ; ils ne vivent que de remèdes.



  • La conscience n'a pas plus à faire avec la galanterie qu'avec la politique.



  • Souvent tapageuse, parfois insaisissable, la vie politique et son rituel quotidien obéissent à une mécanique bien huilée dans laquelle même les grincements sont savamment orchestrés.



  • La politique, fille de la diplomatie et de l'escroquerie courtoise.



  • L'écriture est la continuation de la politique par d'autres moyens.



  • Tous les vices politiques ne sont pas des vices moraux, et tous les vices moraux ne sont pas des vices politiques.



  • Un ministre compromis dans un scandale reparaît sur la scène politique : il est blanchi. Il ne reparaît pas : il est nettoyé.



  • La politique est l'art des compromissions.



  • La politique demande un lutteur, un batailleur, un homme qui triomphera. Rien de plus.



  • Un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile.



  • Toute politique est autorisation de l'avenir.



  • La popularité n'est pas un programme politique.