Temi

Citation Coeur Citation Coeur
Citation Nature Citation Nature
Citation Force Citation Force
Citation Raison Citation Raison
Citation Silence Citation Silence
Citation Liberté Citation Liberté
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Politique Citation Politique
Citation Esprit Citation Esprit
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation Art Citation Art
Citation Chrétienne Citation Chrétienne
Citation Écriture Citation Écriture
Citation Chocolat Citation Chocolat
Citation sur la Vérité Citation sur la Vérité
Citation Paix Citation Paix
Citation sur la Conscience Citation sur la Conscience
Citation sur Dieu Citation sur Dieu
Citation Histoire Citation Histoire
Citation sur la Confiance Citation sur la Confiance
×

Citation Violence

15

  • C'est à celui qui domine sur les esprits par la force de la vérité, non à ceux qui font les esclaves par la violence, que nous devons nos respects.



  • La violence physique et la fausse philosophie sont aussi nuisibles qu'une scène d'amour haute en couleur.



  • Il semble qu'il y ait, dans toute destinée, comme un rythme régulateur des événements, et qu'à chaque période de violence et de tumulte succède inévitablement une période de détente et de stagnation.



  • La faiblesse personnelle est aussi dangereuse que la violence d'autrui.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • Lorsque l'art entre dans une maison, la violence en sort.



  • Le gouvernement est une réunion d'hommes qui fait violence au reste des hommes.



  • Qui sème la haine récolte la violence, la vengeance, la mort?



  • L'orgueil et la violence des forts ne cessent de recréer l'injustice.



  • On peut dire merci au métro. Au moins maintenant il y a moins de violence dans la rue.



  • La plupart des criminels tuent sans raison, leur violence s'exprime, voilà tout.



  • La violence, c'est pas toujours frappant, mais ça fait toujours mal.



  • Je ne peux pas admettre la violence, même contre la violence.



  • Aucune violence n'a jamais ajouté à la grandeur des hommes.



  • Ce qui ne peut s'enseigner que par des coups et au prix de la violence ne portera que de mauvais fruits.



  • C'est dans sa violence que la nature est la plus belle.



  • La violence de la femme est dans ses charmes.



  • Ce n'est pas la violence, mais le bien qui supprime le mal.



  • Une force moyenne s'exprime par la violence, une force suprême s'exprime par la légèreté.


  • Ils pourraient également vous intéresser



  • Tout amour est à la fois douceur et violence.



  • La violence, c'est un manque de vocabulaire.



  • La violence qu'on se fait pour demeurer fidèle à ce qu'on aime ne vaut guère mieux qu'une infidélité.



  • Si la non-violence est la loi de l'humanité, l'avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au coeur des hommes avec plus d'efficacité que la femme ?



  • La violence commence où la parole s'arrête.



  • Un acte de justice et de douceur a souvent plus de pouvoir sur le coeur des hommes que la violence et la barbarie.



  • Le sage équarrit sans blesser Incline sans porter atteinte Rectifie sans faire violence Et resplendit sans aveugler.



  • La non-violence est mon premier article de foi. C'est aussi le dernier article de mon credo.



  • La violence est un écosystème. Un équilibre à moitié clos, incertain, qui a besoin d'un oxygène particulier, et d'une spirale de conditions particulières.



  • Je m'oppose à la violence parce que lorsqu'elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n'est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent.



  • Le viol d'une conscience ne fait-il pas nécessairement violence à une vertu ?



  • La violence engendre la violence. C'est pourquoi la plupart des révolutions se sont perverties en dictatures.



  • L'homme n'est qu'un animal à demi dompté, qui pendant des générations a gouverné les autres par la fourberie, la cruauté et la violence.



  • Plus fait douceur que violence.



  • On n'a encore rien trouvé de mieux que la force pour résister à la violence.



  • La philosophie, dans son ensemble, refuse de valider le droit du plus fort ; elle pourrait se définir comme le passage de la violence à la raison.



  • La pensée idéologique est toujours contre quelqu'un. Elle est toujours un instrument de violence. Elle en est imprégnée, empoisonnée.



  • La présence des autres est créatrice de violence. Car les autres sont au moins deux : l'un devient rival, l'autre l'objet de la rivalité.



  • La violence prétend être la solution d'un problème. C'est elle qui est un problème.



  • La solitude, on peut très bien s'y habituer, mais on ne s'habitue pas à la violence.



  • La religion de la Non-violence n'est pas seulement pour les saints, elle est pour le commun des hommes. C'est la loi de notre espèce, comme la violence est la loi de la brute.



  • Ce qu'il y a de plus dégoûtant c'est ça : que la violence, la souffrance et l'impuissance puissent être interchangeables.