Temi

Citation Silence Citation Silence
Citation Coeur Citation Coeur
Citation sur les Femmes Citation sur les Femmes
Citation sur le Bonheur Citation sur le Bonheur
Citation sur le Travail Citation sur le Travail
Citation Esprit Citation Esprit
Citation sur la Conscience Citation sur la Conscience
Citation Mariage Citation Mariage
Citation sur la Confiance Citation sur la Confiance
Citation de Courage Citation de Courage
Citation Raison Citation Raison
Citation sur la Peur Citation sur la Peur
Citation Partage Citation Partage
Citation Force Citation Force
Citation Liberté Citation Liberté
Citation Politique Citation Politique
Citation Hypocrisie Citation Hypocrisie
Citation Sourire Citation Sourire
Citation sur le Passé Citation sur le Passé
Citation Nature Citation Nature
×

Citation Empathie

Citation Empathie. Trouvez des dizaines de Citation Empathie avec des images à copier et à partager.

0


  • Nul n’est jamais mort ici-bas de la souffrance d’autrui.




  • L’empathie est une composante vitale de notre humanité.




  • Ayez de la haine pour le péché et de l’amour pour le pécheur.




  • Se réjouir du bien qui arrive à ses compagnons est signe de maturité.


  • Ils pourraient également vous intéresser




  • Il ne suffit pas d’être heureux. Encore faut-il que les autres le soient aussi.




  • Faites-en sorte que les vaincus puissent se féliciter de vous avoir pour vainqueur.




  • Personne ne peut voir et comprendre chez les autres ce qu’il n’a pas lui-même vécu.




  • La plus grande consolation dans l’infortune est de trouver des cœurs compatissants.




  • Que l’empathie et la compassion tiennent toujours ton cœur ouvert aux misères d’autrui.




  • Aimer, c’est se réjouir du bonheur d’autrui, c’est faire du bonheur d’un autre le sien propre.




  • Quelle que soit la personne que tu regardes, sache qu’elle a déjà plusieurs fois traversé l’enfer.




  • On ne peut pas se sentir heureux, quelques soit notre richesse, lorsque ceux qu’on aime souffrent.




  • C’est seulement dans l’effacement de soi, que l’on peut, par empathie, percevoir la réalité de l’autre.




  • Il y a des cœurs qui ont tant de sympathie qu’ils sentent par eux ce que ressentent les autres cœurs.




  • La souffrance d'autrui est chose qui doit s'apprendre : et jamais elle ne peut être apprise pleinement.




  • L’empathie, c’est tendre la main à celui qui est dans le trou, ce n’est pas sauter dedans pour l’aider à remonter.




  • Le jour où la joie des autres devient ta joie, le jour où leur souffrance devient ta souffrance, tu peux dire que tu les aimes.




  • Si nous sommes sans colère quand nous voyons les autres bafoués, exploités, humiliés, il est clair que nous ne les aimons pas.


  • Ils pourraient également vous intéresser




  • Quand on est profondément en communion avec quelqu’un dans le besoin, on invente des moyens de répondre à ses besoins.




  • Remplacez vos jugements par de l’empathie, préférez l’empathie aux plaintes permanentes et échanger la peur contre l’amour.




  • Aimer, c’est quand toi, l’autre, tu es heureux, alors je suis heureux aussi. Et quand toi, l’autre, tu es malheureux, alors j’ai mal aussi.




  • C’est uniquement après avoir connu la souffrance de perdre quelque chose ou quelqu’un que nous comprenons la douleur des autres.




  • L’empathie, c’est rejoindre l’autre dans ses émotions sans s’en sentir responsable et dans ses besoins sans chercher à les prendre en charge.




  • Les amis font décupler notre empathie. La capacité de se mettre à la place d’un autre individu est l’une des principales caractéristiques humaines.




  • L’empathie, c’est être distinct sans être distant. Autrement dit, se mettre à la place de l’autre tout en restant à la sienne ! On ne rencontre l’autre qu’en étant soi.




  • La peine du voisin nous est douce. Elle nous distrait de la nôtre, et elle nous donne juste assez d’émotion pour nous persuader à nous-même que nous avons du cœur.




  • Le bonheur, souvent se construit au détriment de quelqu’un, alors ce n’est plus le bonheur. Le vrai bonheur est de construire et de mettre son bonheur dans le bonheur d’un autre.




  • L’empathie c’est, à la vitesse de l’éclair, sentir ce que l’autre sent et savoir qu’on ne se trompe pas, comme si le cœur bondissait de la poitrine pour se loger dans la poitrine de l’autre.




  • La souffrance d’autrui, même lorsqu’on connaît la cause, est une porte verrouillée de l’intérieur contre laquelle on ne peut frapper que discrètement pour que l’autre sache qu’il n’est pas seul.